Mobilisation à Marmande contre le cancer du sein

octobre-rose

Publicités

Sur la piste des boîtes à livres…

IMG_8230

On ne les remarque pas toujours. Mais elles font bel et bien partie du paysage de Marmande depuis la fin de l’année 2015. En centre-ville, elles ont fleuri un peu partout. Les boîtes à livres reposent sur un principe de don et de partage. Vous piochez un ouvrage dans ces bibliothèques de rue, vous le rapportez, vous en déposez d’autres. Ainsi, vous contribuez à faire vivre cette généreuse chaîne de lecture.

Au fait, saurez-vous reconnaître l’emplacement de chacune des boîtes, avant de lire les légendes des photos ?

 

La boîte à livres la plus centrale, dans laquelle on peut farfouiller avant de s’installer lire sur la place de la mairie ou à une table de la très fréquentée brasserie des Neuf Fontaines.

 

Prendre un livre et s’asseoir sur un banc au soleil dans le Jardin des Droits de l’Homme, un petit plaisir parmi tant d’autres !

 

Devant l’hôpital, le dispositif se révèle très utile pour apporter un peu de lecture à un malade qui, du coup, trouvera le temps moins long.

 

La boîte à livres de la gare. Idéale pour trouver à s’occuper pendant un trajet en train…

 

Peut-être l’une des moins exposées : la boîte à livre des remparts, à proximité des jardins du Cloître. Les touristes venus visiter ce superbe endroit peuvent du coup se servir.

 

Pour ceux qui aiment bouquiner en pleine nature, difficile d’imaginer le grand parc de La Filhole sans sa boîte à livres. Elle est située du côté du skatepark.

 

D’une forme plus rudimentaire que les autres, la boîte à livres de l’école Edouard Herriot, non loin du cinéma Le Plaza, sert aux parents venus chercher leurs bambins.

Nicolas Michel.

Kustom Kruiz’ : l’évasion à vélo

Avec l’arrivée des beaux jours, pourquoi ne pas profiter à vélo des itinéraires qu’offre Marmande ? A la vente ou en location (à l’heure, à la journée, à la semaine), aussi bien pour les enfants que pour les adultes, la boutique Kustom Kruiz’ a la solution qui vous convient.

IMG_5043Kustom Kruiz’ a ouvert ses portes en avril 2015 rue de la Libération, à proximité du parc de La Filhole, l’endroit idéal justement pour une balade à vélo. «On a fait en sorte de bien se placer», précise Willy, le propriétaire. «Nos clients nous parlent aussi beaucoup de la voie verte, du canal».

IMG_5051
Sur son vélo original, Willy attire toujours l’attention.

 

Comme beaucoup de commerçants rencontrés sur ce blog, Willy a tourné le dos à son ancienne vie professionnelle en entreprise pour vivre de sa passion, le vélo custom, ou l’art de modifier les éléments d’un deux-roues afin de le personnaliser. Changement de fourche, de roues, de pédales ou de selle, jusqu’à ces amusants bouchons de valve en forme de dé, les possibilités ne IMG_5045manquent pas si vous souhaitez que votre cycle se distingue. Celui qu’utilise Willy ne passe d’ailleurs pas inaperçu. «Dès que je me promène en ville avec, les gens s’arrêtent, me questionnent, prennent des photos. C’estIMG_5047 ma compagne qui m’a suggéré d’en faire mon métier. Du coup, je me suis lancé dans un projet de location et de vente de vélos de type beach cruiser». Ni VTT, ni vélo de course, le beach cruiser (ou vélo de plage, en référence aux surfeurs californiens qui l’utilisent) est un vélo de promenade. «La position de conduite reste droite», détaille Willy. «Les pieds sont à plat à l’arrêt et on n’est pas obligé de pédaler pour changer les vitesses. Eclipsé un temps par le VTT, le beach cruiser revient à la mode parce qu’il sort du lot, il permet de rouler autrement, de prendre son temps».

IMG_5040
Willy sur l’un des beach cruisers proposés en magasin.

11088560_815466798501463_1870755739558030557_nUne fois par mois, Kustom Kruiz’ fédère ses clients autour d’une randonnée sur une à deux journées, assortie d’une visite gastronomique ou culturelle. Willy et sa compagne assurent la préparation avec une reconnaissance préalable du circuit ainsi que la logistique pendant la sortie. Une voiture accompagne toujours les participants en cas de panne ou de fatigue. Les outils pour les réparations et les boissons rafraîchissantes sont également prévus. Une excellente occasion d’essayer en toute sérénité le beach cruiser et, pourquoi pas, de l’adopter.

Pour connaître l’agenda et les tarifs des sorties, rendez-vous sur la page facebook de Kustom Kruiz’.

Nicolas Michel