Collectif E.génération, le son techno monte à Marmande !

Collectif e génération

Deux jeunes artistes font souffler un vent de fraîcheur sur la scène musicale marmandaise. Paul, 18 ans, et Miguel, 26 ans, ont fondé le Collectif E.génération pour nous faire vibrer aux rythmes de la techno et autres courants électroniques.

Paul (à gauche), dont le nom de scène est Paulov’, et Miguel, alias Leugim.
Miguel dans le feu de l’action !

Quand on les écoute raconter leur histoire, leur complicité paraît évidente, autant que la passion musicale qui les anime. Miguel et Paul se sont connus sur les réseaux sociaux. Très vite, le feeling est passé entre eux. « Paul mixe depuis peu, mais on a l’impression qu’il pratique depuis toujours », sourit Miguel. « Les idées lui viennent tout le temps. On dirait qu’il ne dort jamais ». Paul ajoute : « C’est vrai que je veux tout faire vite. Miguel m’aide à prendre du recul, à analyser. Il me canalise ». Et de son côté, le plus jeune membre du tandem met dans la balance son sens du relationnel. « Nous cherchons à travailler avec les locaux, développer des partenariats avec les établissements, les bars… Faire notre affaire tous seuls dans notre coin n’aurait aucun sens. Nous devons montrer que le mouvement techno peut être fédérateur, festif, débarrassé des clichés que l’on pourrait avoir ». Ainsi, lorsqu’ils ont organisé le 29 juillet 2016 la soirée Deep’n Side en plein centre-ville, Place Clemenceau, ils se sont réjouis que la brasserie les Neuf Fontaines, le bar 100% Bières et le restaurant Le Pur-Croc Burger aient joué le jeu, mais également La Rhumerie où avait lieu l’after. Xuitek, DJ bien connu par ici, était aussi de la partie. « Nous avons été heureux de constater que l’événement a intéressé les gens », se félicite Paul. « Ils se sont montrés curieux et réceptifs. Nous avons eu beaucoup de passage, le maire en personne nous a rendu une petite visite ».

LA TECHNO EN PARTAGE

Le Collectif E.génération est né d’un constat. Beaucoup de jeunes Marmandais, passionnés de techno, partent faire la fête sur Bordeaux, faute d’animations conséquentes dans notre région. « Pourquoi n’offrirait-on pas la même chose à Marmande ? », s’interroge Paul. « Le but du Collectif est d’aider à flyer Fracture promouvoir tous les styles électroniques. Oui, nous visons les jeunes ! Mais nous cherchons aussi à montrer aux personnes qui n’aiment pas forcément ce genre de musique qu’ils peuvent quand même faire la fête avec nous ».

Les deux garçons vivent un été chargé, comme le souligne Paul : « Nous participons à une soirée le 20 août à La Fabrique à Tarbes. Nous en avons une autre le 26 au Métropolitain d’Arcachon ». Miguel précise : « Nous animons aussi des soirées chacun de notre côté. Mais, dans ces cas-là, nous représentons toujours le Collectif E.génération ». Leur actualité marmandaise tombe le samedi 13 août avec l’événement Fracture 2ème édition – la première s’est tenue en juin pendant la Fête de la Musique. Organisée en partenariat avec l’association bordelaise Dirty Knees, la fête aura lieu à la Filhole, du côté du skatepark, de 16h00 à 02h00 du matin. Elle comprendra deux scènes pour deux ambiances différentes, l’une techno évidemment, l’autre reggae. Une buvette a été prévue. L’entrée sera gratuite.

les deux compères face à la Filhole où ils se produisent.

A l’avenir, Miguel et Paul comptent vivre leur passion jusqu’au bout. Ils espèrent ainsi avoir l’opportunité d’organiser d’autres manifestations techno, pourquoi pas avec le concours de la municipalité ! « La mairie peut y trouver son compte, dès lors que l’on fait bouger Marmande », conclut Miguel dans un sourire.

Retrouvez toutes les informations concernant le Collectif E.génération sur Facebook.

Nicolas Michel.

Remerciements au Planet Coffee Shop où s’est déroulée cette interview.

Publicités