Pause douceur au Art’ Coffee Break

Depuis le 4 décembre 2018, le dynamique quartier de Lolya jouit d’un attrait supplémentaire avec le Coffee Shop tenu par Laura, 29 ans, et sa mère Brigitte. Un lieu où se régaler, conçu aussi pour mettre en valeur les talents artistiques locaux. 

Laura (à gauche) et Brigitte ont mis leur grande complicité au service de leur nouvelle affaire.
L’une des appétissantes spécialités servies au Art’ Coffee Break.

Dilemme pour le gourmand, alors qu’il parcourt la carte. Va-t-il choisir un café latte avec son joli petit motif dessiné sur la mousse ? Va-t-il opter pour une spécialité au cacao nappée de crème chantilly et de morceaux de cookie ou de brownie ? Un milk-shake plutôt ? Un thé glacé maison fraise et menthe ?

Et pour accompagner sa boisson, va-t-il se laisser aller à goûter les macarons, les pancakes, un muffin, une attirante part de moelleux au chocolat ?

« La gourmandise est un très joli défaut » est-il inscrit sur un mur. Ouf, nous voilà rassurés !

Il faut dire que le Art’ Coffee Break ne manque pas d’arguments pour nous tenter, à commencer par ses glaces au yaourt. « Les jeunes connaissent le Frozen Yogurt, ils y ont goûté dans les grandes villes mais beaucoup de gens ici découvrent le concept » fait remarquer Laura. Morceaux de fruits, chocolats et autres confiseries, coulis au choix, viennent agrémenter une glace onctueuse, agréablement parfumée. Le succès est au rendez-vous. « On ne s’attendait pas à ce que ça marche aussi bien en hiver. L’été, on développera encore la carte des toppings ».

L’endroit a déjà ses habitués en fonction des heures de la journée. « Le matin, les personnes âgées viennent prendre leur petit café, lire le journal. Le midi, nous avons des travailleurs qui mangent sur le pouce. À l’heure du goûter, avec l’école toute proche, ce sont surtout les familles ». Un coin a été aménagé afin que les enfants puissent jouer. « Les jeunes du collège et du lycée commencent à venir eux aussi et profitent du Wi-Fi à disposition des clients ».

Esprit de partage

Pour Laura, choisir Lolya coulait de source car elle habite le quartier. « Je ne voyais pas l’intérêt de m’installer en centre-ville où il existe déjà un Coffee Shop ». Le local du Art’ Coffee Break se situe au coeur d’un pôle commercial de plus en plus attractif, à taille humaine, avec un grand parking gratuit. « Et il n’y a pas eu de travaux à prévoir » ajoute la jeune femme bienheureuse.

Travailler avec sa mère s’imposait aussi comme une évidence. « Nous sommes très fusionnelles » sourit Brigitte. « Nous avions déjà créé ensemble il y a 2 ans les journées et soirées Mode & Beauté, pour faire connaître les artisans, prestataires de service, qui n’avaient pas pignon sur rue ». Cette volonté d’offrir une visibilité aux créateurs locaux imprègne les lieux, entre les tableaux accrochés aux murs signés Magali Dubourg de Castelnau-Sur-Gupie et les ouvrages disposés sur une table à l’entrée (dont le roman de Brigitte, elle-même écrivaine). « Le client ne vient pas seulement déguster des boissons ou des glaces, il peut se poser dans un endroit dédié aux rencontres artistiques. Cet esprit d’échange est profondément ancré en nous » conclut Brigitte, espérant à terme faire du Art’ Coffee Break un véritable lieu de partage.

Brigitte, dans la mezzanine cosy du Art’ Coffee Break où a été installée une bibliothèque en libre service.
Derrière son comptoir, Laura prend la commande de deux clientes venues tester le Art’ Coffee Break.

Nicolas Michel.

Publicités

Arôme & Sens, le secret du bien-être à Loyla

En plein coeur du très actif quartier de Lolya, l’institut de beauté Arôme & Sens représente une véritable oasis de détente. Carole, la jeune et pétillante propriétaire, n’en est pas à son coup d’essai puisqu’elle tenait un autre salon en centre-ville depuis 2003, avant d’ouvrir celui-ci en 2008. Aujourd’hui, elle nous convie à une visite guidée d’Arôme & Sens et passe en revue les soins proposés.

LE QUARTIER DE LOLYA

« Le salon a ouvert ses portes le 1er décembre 2008. Loyla représentait un pari car il n’y avait pas grand-chose quand je m’y suis installée. Mais avec le recul, je me dis que j’ai fait le bon choix. J’ai choisi cet emplacement pour devenir propriétaire et non plus être locataire, aussi parce que je pouvais créer l’institut sur plans et qu’il allait y avoir d’autres commerces tout autour. Le parking gratuit représentait un point positif important. Lolya est un quartier dynamique, un pôle commercial et médical dont on parle de plus en plus ».

IMG_7886L’ACCUEIL DU SALON

« Aux clients qui entrent dans le salon, je veux donner l’impression d’une ambiance zen, nature, relaxante, qu’ils se sentent bien dès qu’ils passent la porte. Je demande parfois aux personnes qui viennent pour la première fois ce qu’ils ont ressenti lorsqu’ils sont rentrés. Ils me répondent qu’ils ont trouvé l’endroit agréable. Ils me parlent des senteurs aromatiques, des couleurs… Ils sont souvent étonnés aussi car, vu de l’extérieur, ils ne s’imaginaient pas que l’institut était aussi grand… Les vitrines sont changées régulièrement pour apporter de la nouveauté, en fonction des saisons ou des événements comme Noël, la Saint-Valentin… On met en avant les produits que nous utilisons, entre autres ceux de notre marque phare, Yonka, avec laquelle nous travaillons pour les soins du visage. J’aime bien panacher de façon à ce que les clients aient une vision des gammes que nous pouvons proposer ».

LES CABINES

« Elles sont au nombre de trois et sont polyvalentes. On y réalise les épilations, les soins du visage, les modelages du corps, les manucures, le maquillage, les soins de dernière génération comme le rajeunissement avec la radiofréquence, la dépilation à la lumière pulsée… On IMG_7875adapte l’ambiance en fonction de ce que l’on y fait. Par exemple, pour un massage, vous pouvez avoir une lumière tamisée, des bougies, des draps de couleur… On constate une évolution en ce qui concerne la clientèle masculine. Dans les années 2000, l’homme freinait encore pour entrer dans un institut. C’est maintenant devenu plus courant. Des clientes offrent à leur mari pour Noël ou leur anniversaire un soin alors qu’ils n’en ont jamais fait. Ils essaient et trouvent ça génial ! Cela aide à faire sauter les barrières. Le marketing joue également : beaucoup de fabricants de produits cosmétiques se sont mis à créer des gammes pour hommes et à communiquer là-dessus. Sur la page d’accueil du site de l’institut, j’ai voulu mettre en avant le fait que hommes et femmes sont chez nous sur un pied d’égalité ».

LE SPA JET

« Il s’agit d’un cocon poly-sensoriel dans lequel vous êtes allongé. Vous avez toutes les fonctions possibles du Spa : hammam, sauna, hydrojets, diffusion d’huiles essentielles, d’oligo-éléments. Le matelas berce la personne. Le Spa Jet permet de faire de la relaxation, des soins amincissants ou hydratants. Ce sont des séances complètes pour le bien-être du corps. On peut l’utiliser pour des soins plus spécifiques : des enveloppements aux algues, anti-douleurs… Pour la petite histoire, ma mère est claustrophobe. La première fois qu’elle s’est installée dans le Spa Jet, elle ne voulait pas que je referme le cocon. Je lui ai dit que l’on avait le visage à l’extérieur et que si jamais elle ne se sentait pas bien, il lui suffisait de pousser le capot et que le Spa Jet s’arrêterait automatiquement. C’est une sécurité. Une fois dedans, elle ne voulait plus en sortir, elle s’y sentait trop bien (rires) ».

IMG_7880LE SOLARIUM

« Il est équipé d’une cabine de bronzage agréé, fermée, avec douche et serviette de bain fournie. Il existe une réglementation concernant les UV. Vous ne devez pas avoir de parfum, ni de produits cosmétiques sur la peau. Le fait de disposer d’une douche dans la cabine permet au client de se laver avant la séance et après pour son confort. Nous assurons le suivi de tout le monde quant au temps d’exposition, au nombre de séances ».

IMG_7884LA POWER PLATE

« Cet appareil permet de faire du renforcement musculaire. Tous les muscles sont sollicités à 100% de leur capacité grâce à un phénomène d’oscillations. Chaque séance est individuelle et personnalisée. La personne ne reste jamais seule sur la machine. Une esthéticienne suit le programme et lui fait faire les exercices en fonction des résultats souhaités. Le but est de sculpter la silhouette, la tonifier ».

Pour prendre rendez-vous, appelez le 05 53 93 99 65 ou consultez le site d’Arôme & Sens.

Nicolas Michel.