Pierre de Lune : le bien-être avant tout

IMG_4761«Dehors le stress !». Ce panonceau en vente dans le magasin résume à la perfection l’esprit des lieux. Sa propriétaire, Annick Cornaggia, était employée dans un cabinet d’avocats avant d’opérer un changement de vie radical. En 2000, elle a ouvert une boutique ésotérique, Pierre de Lune. L’emplacement, en plein centre-ville, lui a immédiatement plu. Situé dans le virage de la rue Toupinerie, le commerce bénéficie en effet d’une belle visibilité avec son élégante façade bordeaux et jaune.

IMG_4764Jeux de tarot, bâtons d’encens, coussins de relaxation, statuettes bouddhistes, bols tibétains… Parmi tous les articles proposés, on trouve une large variété de roches et de cristaux, dont les couleurs irisées accrochent assurément le regard. IMG_4760Car Annick possède une spécialité : la lithothérapie. Cette médecine douce associe aux pierres différentes vertus, protectrices ou curatives, même si Annick se défend de remplacer un docteur. «Les gens reconnaissent de plus en plus les vertus des pierres», assure-t-elle. «Celles que je vends le mieux sont destinées à lutter contre le stress. L’améthyste, par exemple, aide à chasser l’angoisse, l’anxiété. Pour gagner de la confiance en soi, il existe l’oeil de fer, un mélange de trois pierres, jaspe, hématite et œil de tigre».

IMG_4765
Annick derrière le comptoir de sa boutique

Depuis le début de l’année, Annick s’investit dans un projet d’envergure : l’organisation d’un salon du bien-être et de la voyance, qui se tiendra les samedi et dimanche 19 et 20 septembre 2015, salle de la Manoque à Tonneins. «L’entrée coûtera 2 euros par personne et la moitié de la recette ira à l’ASAM, l’Association du Sport Adapté Marmandais et sa maison L‘Arc en Ciel» (http://asam47.fr/). L’événement a été pensé de telle manière à permettre au public de découvrir un maximum de disciplines. Les visiteurs pourront aller à la rencontre aussi bien de magnétiseurs, naturopathes, réflexologues, astrologues, que de coaches en relooking ou en développement personnel. «J’espère que les Marmandais trouveront au cours de cette journée du bien-vivre et de la chaleur, qu’ils se disent avoir passé un bon moment en rentrant chez eux le soir». Une chose reste certaine : l’énergie positive d’Annick ne manquera pas d’imprégner ce salon.

Nicolas Michel

Publicités