Photo instantanée : le nouveau local de Studio PhotoJenny

18 janvier 2018 – Jennifer de Studio PhotoJenny a déménagé son activité de la rue de la Libération à la rue Léopold Faye. Elle occupe désormais l’ancienne boutique de vêtements By SK, précisément en face du théâtre Comoedia. La jeune et talentueuse photographe est enchantée d’avoir doublé sa surface de travail, scindée entre un confortable espace de vente pour recevoir ses clients et le studio photo occupant l’arrière du magasin.

Jennifer se sent comme un poisson dans l’eau dans sa nouvelle boutique nettement plus grande que l’ancienne.

Nicolas Michel.

Publicités

Mathelis Patrimoine, l’expertise conseil pour vos investissements

Vous vous posez des questions sur un possible investissement locatif, la préparation de votre retraite ou encore la transition de votre patrimoine à vos enfants ? Philippe Maitre, qui a ouvert en septembre 2016 son cabinet conseil rue Léopold Faye, peut vous apporter des solutions adaptées.

Les bureaux de Mathelis Patrimoine se situent au 20 rue Léopold Faye.

Transparence, honnêteté et fiabilité : tel est le mantra de Philippe. « L’atout majeur de Mathelis Patrimoine », assure-t-il, « c’est le conseil lié à une proximité avec nos clients et une indépendance totale vis-à-vis des établissements bancaires, financiers, ainsi que les assurances, puisque notre cabinet n’est affilié à aucune structure quelle qu’elle soit ».

Philippe travaillait auparavant à domicile, quand le recrutement d’un collaborateur, Denis Vergne, a entraîné la location d’un local. « Je voulais de toute façon dissocier ma vie privée de mon activité professionnelle ». Le choix de la rue Léopold Faye lui convenait parfaitement. « Je désirais être dans Marmande intra-muros. Beaucoup de locaux sont disponibles mais le marché locatif reste cher. Je devais trouver le bon équilibre entre une visibilité certaine et un loyer raisonnable. La rue Léopold Faye remplit mon cahier des charges. Elle est passante et on peut s’y garer. Le parking gratuit de la Filhole ne se situe pas loin à pied. La Place Clemenceau est toute proche aussi. Quand Marmande aura terminé de se refaire une beauté, je pense que la rue sera l’un des axes primordiaux. Elle a beaucoup d’atouts ».

DES REUNIONS D’INFORMATION POUR 2017

Afin de répondre aux diverses interrogations qui peuvent se poser, Mathelis Patrimoine a programmé une série de rencontres informatives avec le public. La première a eu lieu le 16 février à Saint-Pardoux-du-Breuil. « Les personnes ayant fait le déplacement avaient des profils variés, particuliers ou professionnels, actifs ou retraités. Mais une partie des gens qui devait venir n’a pas pu se présenter au dernier moment. C’est pourquoi nous organisons une seconde réunion sur le même thème le mercredi 05 avril, toujours à la salle de la mairie de Saint-Pardoux-du-Breuil ». Philippe considère que ces moments d’échanges apportent une réelle plue-value à son cabinet. « Déjà, elles permettent de démystifier bon nombre d’idées reçues sur l’investissement patrimonial. Ensuite, nous avons eu des retours de participants qui souhaitent que l’on s’occupe de leur dossier et que l’on analyse leur situation ». Et de conclure : « La valeur ajoutée de ces réunions doit être validée par notre travail afin d’apporter derrière les bonnes réponses personnalisées ».

Nicolas Michel.

Le Pur-Croc Burger redonne de l’appétit au centre-ville

IMG_8743

De leur passage à la brasserie des Neuf Fontaines, Stéphane et Bruno ont gardé une forte amitié qui débouche aujourd’hui sur l’ouverture de leur propre établissement. Tous deux ont relancé le restaurant de hamburgers de la rue Léopold Faye, resté fermé de longs mois, dans une version plus clémente question prix.

IMG_8740Les couleurs du Pur-Croc Burger, association élégante de rouge et de gris, vous interpellent ? Rien d’étonnant à cela ! Elles ont été choisies pour évoquer la façade du théâtre Comoedia quelques mètres plus haut et ainsi créer un effet d’harmonie dans la rue Léopold Faye, décidément en pleine reconquête. Décoré dans les mêmes teintes harmonieuses, l’intérieur du restaurant offre une trentaine de places confortables. « Et nous avons la chance d’avoir devant le magasin une place de livraison qui va devenir d’ici peu une petite terrasse à l’année », s’enthousiasme Stéphane. Les commandes peuvent également être emportées. Le service continu est assuré de 11h00 à 23h00, sept jours sur sept.

Les deux complices en cuisine : Bruno (à gauche) et Stéphane.

Conscients que le principal reproche formulé à l’encontre de la précédente enseigne tenait à l’addition quelque peu élevée, Stéphane et Bruno n’ont jamais perdu de vue qu’ils devaient maintenir leur offre attractive. Ainsi, leur formule de base (burger classique, frites, boisson) démarre à 6,50 euros. « Nous avons des burgers végétariens, au bleu, au poisson, façon croque-madame », détaille Stéphane. « Sans oublier notre produit de la région, le burger Sud-Ouest, avec steak, foie gras, compotée de figues et oignons rouges ». Le pain, brioché, est fait maison, tout comme les desserts, mousse au chocolat, brownie et autre tiramisu. « Parce que tout le monde n’aime pas les hamburgers », précise Stéphane, « nous proposons en complément des salades ainsi qu’une entrecôte de 250 grammes d’origine française, de l’Aubrac ». Le tout accompagné d’une plaisante petite sélection de vins rouges, rosés, blancs et champagnes, servis en bouteille ou au verre. La sympathie des deux garçons fait le reste !

Le hamburger au bleu, servi avec ses frites.
Le brownie maison, rehaussé d’une touche de spéculoos.

Suivez le Pur-Croc Burger sur Facebook.

Nicolas Michel.

Marmande aux couleurs d’Halloween

Toiles d’araignée, squelettes, fantômes et autres citrouilles ont envahi les vitrines des commerces de Marmande à l’occasion d’Halloween, qui voit non pas une mais deux fêtes organisées samedi 31 octobre 2015. Un plaisir double pour les enfants !

IMG_6797
Mélanie (à gauche) et Perrine de Nouvel’ Hair Coiffure

Lorsque l’on déambule dans le centre-ville, un constat s’impose : les commerçants ont vraiment joué le jeu ! Leurs vitrines se sont parées de tous les symboles de cette fête devenue populaire. « C’est important de marquer Halloween pour montrer l’esprit d’équipe avec les autres commerçants », estime Jennifer de PhotoJenny, rue de la Libération. « C’est porteur, ça crée de l’animation », renchérit la patronne du salon Maud’ Coiffure quelques mètres plus loin, dont IMG_6792la devanture fait se côtoyer non sans humour la fête de l’horreur et la célébration du ballon ovale chère à notre région. « Halloween a très bien marché l’année dernière », constate Perrine, propriétaire de Nouvel’ Hair Coiffure. « Nous avons eu au salon la visite de plus d’une centaine d’enfants. Les gens font l’effort de participer. C’est à nous aussi de montrer que nous sommes prêts à bouger, et que Marmande est à la page ». Bien évidemment, Perrine a fait provision de bonbons pour l’occasion…

IMG_6805
A Cap Pizza, le client squelette est roi !

Rue Léopold Faye, la palme de la décoration revient à Cap Pizza. « Nous célébrons Halloween depuis dix ans déjà », explique le patron. « C’est une fête qui nous plaît. Chaque année, nous ajoutons des éléments à notre décor. On a investi dans un fumigène pour l’ambiance. On mettra de la musique de circonstance et on sera déguisé pour faire gentiment peur aux enfants. Je ne vous dis pas quel sera mon costume, ce sera la surprise », conclut-il dans un franc éclat de rire.

IMG_6785
L’une des sorcières que les enfants devront recenser, ici dans la vitrine de la boutique de jouets Domino.

Deux fêtes sinon rien !

Les festivités du week-end s’articuleront autour de deux pôles. D’une part, la très active association des commerçants de la Rue de la Libération se posera Square de Verdun comme à l’accoutumée, où elle proposera diverses animations, dont une chasse aux sorcières. Le jeu consistera pour les enfants à compter le nombre de sorcières dans les vitrines et les boutiques de la Rue de la Libération. La pâtisserie Lancuentre a déjà préparé l’un des lots qui seront remis aux gagnants, une sympathique bonbonnière en chocolat… en forme de citrouille bien sûr ! Au programme également : goûter, atelier de maquillages, défilé de costumes et même une maison hantée. Brrrrr…

IMG_6812Du côté de la Place Clemenceau, le Comité Festif de Marmande a aussi prévu son jeu de pistes avec le concours des commerçants des rues Léopold Faye, République, Général de Gaulle et Toupinerie. IMG_6810Les bambins devront reconstituer une phrase à partir de lettres cachées à l’intérieur de citrouilles dans les différentes boutiques . Entre les ateliers créatifs et la tenue d’un flashmob, l’un des temps forts restera sans doute la dégustation en soirée d’une soupe, je vous le donne en mille… à la citrouille !

Bon Halloween à tous les Marmandais et Marmandaises.

Nicolas Michel (chasseur de zombies à ses heures perdues !!!)