A La Crêpe Rit, quand la Bretagne s’invite à Marmande

IMG_8184

Sa gouaille est maintenant bien connue des habitués. Homme de caractère, Jean-Luc ROUSSEAU tient depuis septembre 2015 avec Nadine, sa discrète épouse, un restaurant qui ne manque pas non plus de personnalité. Entièrement décorée aux couleurs de la Bretagne, « A La Crêpe Rit » se veut une bulle chaleureuse, où passer un moment agréable dans la bonne humeur.

La barre à cidres a fière allure sur le comptoir.

Quand la traditionnelle andouille de Guémené rencontre notre bon vieux magret et les fameuses tomates de Marmande ! La carte du restaurant est comme un pont jeté entre les rivages bretons et les terres du Sud-Ouest. Avec pour trait d’union une recherche constante aussi bien du goût que de l’authenticité. « Vous ne trouverez pas de congélateurs. Nos produits sont frais », insiste Jean-Luc. « Nous faisons appel à des fournisseurs du coin. Les farines, par exemple, sont bio et proviennent de chez Michel et Cathy Artisié à Pujols. Même nos menus sont imprimés à Marmande », ajoute-t-il dans un éclat de rire. Ici, le café est servi avec une galette pur beurre de la région de Carnac ou un pruneau fourré aux accents gascons. Le cidre est privilégié aux vins. « Nous sommes d’ailleurs la seule crêperie en Lot-Et-Garonne à servir le cidre à la pression ».

SOUS LE CHARME DE LA RUE LABAT

Jean-Luc et Nadine n’en sont pas à leur galop d’essai, puisqu’ils tenaient déjà une crêperie à Aiguillon. Alors qu’ils envisageaient de déménager leur activité à Agen, un couple d’amis restaurateurs leur propose DSC_0016de reprendre le local anciennement de La Canarderie à Marmande. « Agen aurait été beaucoup plus impersonnel, il y a tellement de restaurants », constate Jean-Luc. « On s’imprègne plus facilement de Marmande, qui est une ville de caractère à laquelle on ne peut pas rester insensible ». Difficile en effet de ne pas s’extasier devant la très typique rue Labat, dans laquelle se trouve « A La Crêpe Rit ». « C’est la plus ancienne rue de Marmande, avec de magnifiques maisons à colombages. On est sous le charme quand on s’y promène. Lorsque nous sommes arrivés, nous avons aussitôt reverni notre façade, installé des LED autour des fenêtres et des spots, pour mettre en valeur la devanture ».

Une salle intérieure accueillante et pittoresque de 35 couverts, décorée sur le thème de la mer.

SOURIRE DU LOT-ET-GARONNE

Jean-Luc attend de pied ferme l’arrivée de la belle saison. « Début novembre, le changement de sens de circulation et les attentats ne nous ont pas fait du bien. L’activité est ralentie depuis. Pour cet été, je mise beaucoup sur notre terrasse. Vous aurez douze tables joliment décorées comme on sait le faire. Nous avons par ailleurs renouvelé notre carte, avec plein de nouvelles galettes et crêpes. Vous trouverez aussi des nouveautés au niveau de nos coupes de glaces digestives ». La philosophie du lieu contribue à marquer la différence. « Nous faisons tout pour que les gens prennent plaisir à venir. C’est pourquoi nous avons voulu faire de « A La Crêpe Rit » un cocon. On a cherché à donner un cachet à l’établissement. Tout est personnalisé, jusqu’aux présentoirs décorés des menus. Notre but est que les clients se sentent bien, qu’ils passent un bon moment ». Une démarche visiblement réussie puisque l’établissement a reçu le label Sourire du Lot-Et-Garonne.

Pour réserver, appelez le 05 53 64 68 28.

Retrouvez « A La Crêpe Rit » sur Facebook.

Nicolas Michel.

Publicités